Corinth

Reveal more

Corinth


  • Créateurs :  Jeppe Norsker
  • Illustrateurs : Jeppe Norsker
  • Editeurs : Norsker Games
  • Distributeurs : Blackrock games

Corinth

Tout le monde l’attendait avec impatience, voici le premier roll & write signé Days of Wonder. Ce joli petit jeu de placement de dés et de gestion des ressources se passe au IVe siècle avant JC, dans le célèbre port de la Grèce antique. Des marchands venus de tous les coins de la Méditerranée se donnent rendez-vous à Corinth pour livrer des marchandises et réapprovisionner leurs échoppes. Vous êtes l’un d’entre eux et vous devrez optimiser vos ressources pour développer l’activité et approvisionner vos échoppes plus rapidement que les autres.

Chaque joueur dispose d’une feuille de notes individuelle reprenant les 4 échoppes de marchandises, le labyrinthe de l’intendant, un espace de comptage pour l’or et les chèvres et les bâtiments pouvant être construits. Il y a également un plateau central représentant le port de Corinth (divisé en 6 zones – les 4 marchandises, l’or et les chèvres).

En début de tour, un joueur lance tous les dés blancs et les positionne sur le port (la valeur la plus haute tout en haut et la plus petite en bas). Les autres dés sont ensuite répartis par ordre croissant du bas vers le haut. Les joueurs choisissent l’un après l’autre une des lignes et tous les dés qui s’y rapportent et l’indiquent leur choix sur leur fiche personnelle.

Si votre choix se porte sur l’une des quatre marchandises (tapis de Perse, huile de Crète, raisins de Rome ou épices d’Egypte) vous pourrez entourer dans les échoppes le nombre de symboles d’autant de dés récupérés. Les échoppes ne vous rapporteront des points qu’une fois complétées et vous pourrez également comptabiliser un bonus lorsque toutes les échoppes d’une même ressources ont été remplies.

Si vous optez pour l’or ou les chèvres, il vous suffira d’entourer celles-ci sur votre compteur (d’autant de dés récupérés). Ces ressources vous seront utile pour construire des bâtiments (entrepôt, temple, étable ou magasin). Les bâtiments vous permettent d’améliorer votre jeu (gagner plus d’or, ajouter une ressource en plus etc) et scorer des points en fin de partie.

Vous pourrez aussi faire appel à l’intendant qui se déplacera sur le labyrinthe du nombre de case correspondant à la valeur des dés récupérés. Cela vous permettra de remporter des dés jaunes, des chèvres, de l’or, des points ou des marchandises. Mais attention car l’intendant ne peut repasser deux fois par la même case ou croiser son itinéraire. A vous d’optimiser son déplacement !

Corinth est donc un super roll & write familial aux stratégies multiples pour des parties de 2 à 4 joueurs à partir de 8 ans. Les parties sont très courtes, l’intérêt est donc de ne pas trop se disperser et se focaliser sur une même tactique. J’avoue que quelques rounds supplémentaires ne seraient pas pour me déplaire. Parfait pour découvrir le fonctionnement des roll & write.

Ne devenez pas chèvre !

Corinth

Corinth

Corinth

Corinth

Corinth

Previous post Trails of Tucana
Next post Break the code